Des stylos pour libérer des prisonniers birmans

Retour sur une opération réalisée en juin 2010.

Afin de sensibiliser les passants au sort des prisonniers politiques birmans, Human Rights Watch, ONG internationale de défense des droits de l’homme, a mis en place une opération originale dans la Grand Central Station à New York.

Ainsi, plusieurs photos de birmans derrière des barreaux ont été exposées. Les barreaux étaient en réalité des stylos, que les passants pouvaient saisir, pour libérer symboliquement les prisonniers politiques de Birmanie et signer une pétition internationale dans ce sens.

Un dispositif créatif (l’agence a remporté 6 grands prix) qui a su faire parler de lui et générer des effets concrets : 150 prisonniers ont été libérés grâce aux signatures obtenues.

Une réalisation de l’agence JWT New York

Source : LLLLITL BLOG

Publicités

Publié le 9 août 2011, dans Ambient, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :