Greenpeace revisite l’homme de Vitruve

Greenpeace a de nouveau trouvé comment attirer l’attention des media et de l’opinion publique.

Cette fois, l’ONG a voulu tirer la sonnette d’alarme au sujet de la fonte des glaces et du recul de la banquise. Pour ce faire, elle a fait appel à John Quigley, artiste spécialisé dans l’art aérien, pour reconstituer l’une des oeuvres les plus célébres de Léonard de Vinci.

Recomposé à l’aide de bandes de cuivre utilisées pour fabriquer des panneaux solaires mais cette fois-ci posées sur la glace, l’Homme de Vitruve« , version polaire, est amputé de ses deux bras droits et d’une jambe, symboliquement fondus dans la mer pour illustrer la disparition de la banquise.

Source : Paperplane + GoodPlanet

Publicités

Publié le 9 septembre 2011, dans Buzz, Guerilla, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :